Premières caractéristiques de la récolte 2017 :

- Les taux d'humidité du blé sont assez bas en raison des conditions climatiques sèches qui régnaient lors de la récolte. Grâce à ces périodes de sécheresse en début d’année, la teneur en humidité des grains est réduite.

- La teneur en protéines du blé atteint à nouveau un niveau normal.

- Par rapport à la récolte passée, le Hagberg est plus élevé, ce qui présage une cuisson de meilleure qualité.
- Le risque que des mycotoxines (DON, par exemple) soient présentes est très faible.
- Les rendements à l'hectare sont élevés, voire très élevés. Dès lors, les taux de protéines sont normaux par rapport à la moyenne à long terme.

Comportement de la pâte et propriétés de cuisson
- L'absorption de l'eau est en légère augmentation par rapport à la récolte précédente. Nous recommandons de pétrir suffisamment longtemps en première vitesse afin d'obtenir une liaison à l'eau optimale.
- Les pâtes se pétrissent un peu plus rapidement.


Conclusion : la récolte 2015 permet une fois de plus de proposer des farines de qualité !